La santé holistique des enfants

Avec les événements de ces dernières années, beaucoup de parents recherchent une approche plus intégrative des soins de santé. La santé holistique des enfants considère l’enfant dans son ensemble, en favorisant des habitudes de vie saines et un environnement florissant.

Ce qui est formidable avec la santé holistique, c’est qu’elle favorise activement la bonne santé, plutôt que l’idée moderne d’une médecine qui intervient en réaction à la maladie. Il y a toute une philosophie autour de la médecine intégrative qui est en fait bonne pour toute la famille, et qui est axée sur l’équilibre, la conscience de soi et le bien-être.

Qu’est-ce que la santé holistique ?

L’objectif de la santé holistique n’est pas de guérir les maladies mais de les prévenir. Il s’agit d’un véritable changement d’état d’esprit. Plutôt que d’aller voir un médecin lorsque nous tombons malades, nous travaillons sur nous-mêmes de manière préventive afin d’éviter de tomber malade mais aussi de vivre une vie heureuse et épanouie.

Pour cette approche intégrative, il y a l’idée que nous sommes une entité qui est la somme d’aspects interdépendants qui doivent être en harmonie. Ces éléments regroupent nos états physique, émotionnel et spirituel, qui ont tous une incidence sur notre équilibre.

La médecine holistique fonctionne-t-elle vraiment ?

Lorsque nous parlons de santé holistique, de médecine intégrative ou, comme c’est le cas au Royaume-Uni, de médecine complémentaire et alternative (MCA), cela englobe un large éventail de domaines médicaux et de traitements qui se sont avérés utiles et efficaces. Cela peut inclure l’acupuncture, la médecine chinoise ou ayurvédique, l’homéopathie, la psychothérapie ainsi que la médecine occidentale.

Lorsqu’on cherche un traitement holistique pour une maladie, on essaie de comprendre les problèmes de fond qui ont conduit au déséquilibre et d’y remédier par des moyens aussi peu invasifs que possible, en impliquant totalement le patient. Un médecin intégratif suggérera souvent quelques traitements parallèlement à des changements de mode de vie afin de retrouver l’équilibre entre le corps et l’esprit.

Les 5 dimensions de la philosophie holistique

En général, l’approche conventionnelle consistant à examiner les symptômes pour établir un diagnostic et prescrire des médicaments ne tient pas compte de la cause profonde des problèmes. Avec la santé intégrative, nous considérons la personne comme la somme de 5 dimensions qui sont toutes interconnectées. Globalement, l’objectif est d’être équilibré dans ces 5 aspects de notre vie.

La santé physique

De notre alimentation, de notre forme physique à notre sommeil, en passant par nos maux et nos symptômes physiques, tout cela nous donne une idée de notre santé physique.

La santé émotionnelle

Des études montrent qu’il existe un lien étroit entre notre état émotionnel et notre santé physique. Vous en avez probablement fait l’expérience vous-même. Par exemple, une période de stress au travail et l’apparition de douleurs dorsales ou de crampes inhabituelles ?

Cette dimension est celle qui montre le mieux l’interdépendance entre les 5 dimensions. Il est généralement facile de comprendre comment des sentiments d’anxiété, de colère ou de honte peuvent affecter notre santé physique et mentale.

Bien-être social

Cette dimension concerne la famille, les amis et le sentiment d’appartenance à un groupe de soutien. Notre bien-être social a un impact important sur notre équilibre émotionnel.

Nous avons tout à gagner à nous entourer de personnes en qui nous avons confiance, qui sont positives et sincères. Notre bien-être social est plus élevé lorsque nous nous sentons aimés et que nous pouvons compter sur les autres en cas de besoin. De même, il est tout aussi important de fixer des limites saines avec les personnes qui sont négatives ou qui nous vident de notre énergie.

Spiritualité

Plutôt que de considérer la spiritualité sous l’angle de la religion organisée, la santé holistique la considère comme quelque chose de plus organique. Dans ce contexte, la spiritualité consiste à se sentir connecté à la nature dans son ensemble et à sentir que nous faisons partie de quelque chose de plus grand que nous-mêmes.

Santé cognitive

Notre santé cognitive concerne notre façon de penser et de nous concentrer, notre mémoire et nos capacités de prise de décision. Lorsque nous sommes équilibrés dans cette dimension, il y a un alignement entre ce que nous sommes et ce que nous disons et faisons.

La psychothérapie est un outil important lorsque nous avons besoin de nous reconnecter à notre véritable moi et d’améliorer notre santé cognitive.

Comment aborder la santé de vos enfants de manière holistique ?

L’un des aspects merveilleux de la santé holistique des enfants est qu’il s’agit davantage d’un mode de vie que d’un remède. Apprendre à nos enfants à vivre de manière attentive et présente pour se sentir bien équilibré et être en bonne santé peut les préparer à une vie épanouie.

Voici quelques avantages d’une approche holistique de la santé pour les enfants :

Conscience de soi

Tout d’abord, apprendre aux enfants qu’ils sont responsables de leur bien-être est incroyablement puissant. Même s’il peut être tentant de les laisser manger une boîte de bonbons entière pour que leur mal de ventre les dissuade de recommencer… Apprendre à nos enfants que les décisions qu’ils prennent ont un impact direct sur leur bien-être peut être simple.

Commencez par leur faire prendre conscience de leur état d’esprit. Par exemple, lorsqu’ils jouent dehors, courent partout et font du sport, demandez-leur comment ils se sentent. Il est fort probable que les mots « heureux », « excité » et « bien » feront partie de leurs réponses. Expliquez-leur comment le fait de faire de l’exercice et de s’amuser avec leurs amis… contribue à ces sentiments. Petit à petit, ils deviendront plus conscients d’eux-mêmes.

Des habitudes saines et durables

Il n’y a pas d’âge minimum pour commencer à manger des aliments nutritifs et à faire de l’exercice. Nos enfants apprennent en nous imitant. Alors plutôt que de passer la soirée devant les écrans et de se régaler de chips et de gâteaux industriels, prenez l’habitude de faire de l’exercice en famille et de vous régaler de fruits fraîchement coupés.

Apprenez-leur l’équilibre, ils peuvent toujours regarder leur dessin animé et manger leurs nuggets, mais idéalement, ce n’est pas tous les soirs. Prendre un livre ou faire du bricolage, aider maman à la cuisine, voilà qui devrait être des habitudes quotidiennes.

Il y a une grande différence entre être nourri d’informations et de divertissement et être actif et faire des choses. À l’ère des médias sociaux, c’est probablement l’une des meilleures choses que nous puissions enseigner à nos enfants.

Les 5 dimensions de la santé holistique des enfants

Voici 5 conseils rapides pour enseigner les 5 dimensions de la santé dont nous avons parlé :

  • Physique : aucun parent ne souhaite que ses enfants deviennent des pantouflards, alors faites en sorte que le mouvement fasse partie de leur quotidien. Laissez-les essayer différents sports et différentes formes d’exercice. Cela développera leurs capacités motrices et leur force.

  • Émotionnel : apprenez-leur à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent. Identifier ses émotions négatives et les exprimer est un exutoire important pour le stress et l’anxiété. Tout ce dont ils ont besoin pour commencer est une boîte de crayons de couleur et du papier pour dessiner leurs émotions.

  • Social : à moins qu’ils ne soient scolarisés à la maison, vos enfants ont probablement une vie sociale assez active. Pour un bon équilibre, ils doivent aussi apprendre à se sentir bien en faisant des activités seuls, sans écran ni télévision en arrière-plan. Jouer seul dans sa chambre, dessiner, bricoler… Toutes ces activités contribuent à nourrir sa créativité et à se sentir bien lorsqu’il est seul avec ses pensées.

  • Spirituel : pour cette dimension, j’aime faire des promenades avec mon fils et observer ensemble la beauté de la nature. Admirer le changement de saison, les grands arbres et les nuages en mouvement, mais aussi les plus petits trèfles et les petits insectes. Cela nous fait apprécier comment nous faisons partie d’une belle chose appelée la vie.

  • Cognitif : notre cerveau a besoin d’être activement mis au défi. Pour nos enfants, c’est généralement facile puisqu’ils apprennent constamment de nouvelles choses à l’école. Cependant, notre système éducatif a tendance à négliger la pensée critique. Essayez de demander à votre enfant ce qu’il pense d’une histoire que vous lisez ensemble. Que recommanderaient-ils au héros de faire ou de dire ? Quel est son point de vue sur les événements que le personnage traverse ? Cela l’aidera à examiner une situation et à sortir des sentiers battus.

Comme nous l’avons vu, la santé holistique des enfants est bien plus vaste que le concept conventionnel de soins de santé. J’espère que vous prendrez plaisir à enseigner à vos enfants comment se sentir bien et que, ce faisant, vous améliorerez aussi votre propre bien-être.

Vous voulez plus d’inspiration en matière de parentalité ? Consultez mon article « La crise des deux ans: le guide pour les parents« .

À la prochaine, Tania xx