Les bienfaits de la méditation durant la grossesse

La méditation durant la grossesse est un outil incroyable. C’est une période de grande joie et d’appréhension où on a besoin de prendre soin de soi. La méditation permet de créer un sentiment d’équilibre et de faire face aux défis émotionnels et physiques. Cet article vous donnera quelques conseils pour pratiquer la méditation peut importe votre niveau.

Trouver son équilibre pendant la grossesse

La méditation durant la grossesse a un grand nombre d’effets positifs immédiats. Pratiquer la méditation et de la pleine conscience pendant la grossesse augmente le sentiment de bien-être et diminue l’anxiété. Elle permet d’atténuer les fluctuations hormonales qui peuvent être ressenties comme éprouvantes pendant la grossesse et de réduire les sauts d’humeur.

De plus, la méditation durant la grossesse peut contribuer à renforcer le lien entre la mère et l’enfant. Dans son livre Mindful Birthing, Nancy Bardacke explique que les futures mères peuvent apprendre à « laisser le bébé être votre guide de pleine conscience dès le début. Lorsque vous sentez le bébé bouger, arrêtez-vous et revenez au moment présent, si vous le pouvez. Sentez le bébé dans votre ventre, sentez la respiration lorsque le ventre monte et descend, et soyez simplement présente avec votre bébé. »

Les bienfaits de la méditation durant la grossesse

La méditation peut avoir un impact positif à n’importe quel stade de la vie, mais des études ont montré qu’elle était particulièrement utile pendant la grossesse. Voici quelques-uns des avantages de la pratique de la méditation durant la grossesse :

Conserver un état d’esprit positif

Les sautes d’humeur hormonales, l’anxiété liée à la grossesse ou à notre santé, le manque de sommeil… Tous ces facteurs contribuent à créer un sentiment d’incertitude ou de crainte. En méditant régulièrement, nous pouvons calmer l’anxiété et trouver notre équilibre. En fin de compte, cela diminue le sentiment de stress et augmente notre bien-être.

Certaines études montrent également qu’en pratiquant la pleine conscience, les femmes parviennent à reprendre contact avec leur corps et présentent un taux plus faible de dépression post-partum.

Détente et bien-être

Que l’on travaille jusqu’à la dernière minute ou que l’on puisse prendre du temps pour profiter de la grossesse et se préparer pour le bébé, il peut être difficile de prendre du temps pour soi. Prendre 20 minutes pour soi pour être calme et méditer est très utile. Si vous êtes novice, il est bon de commencer par des méditations guidées ou d’utiliser un bruit blanc pour vous mettre dans l’ambiance.

Prendre le temps de s’occuper de sa santé mentale et de son bien-être devrait toujours être une priorité. Nous ne pouvons pas donner le meilleur de nous-mêmes lorsque nous sommes épuisés. Ne vous sentez donc pas coupable, que vous pratiquiez la méditation quotidiennement ou que vous choisissiez d’autres formes de soins. Ce temps de détente n’est pas un « bon à avoir », mais un « essentiel ».

Lorsque j’ai besoin de me mettre « dans l’ambiance » de la méditation, j’aime frotter un peu de mon baume Petit Jovial sur mes poignets et derrière ma nuque. Le parfum de la lavande et de rose musquée sur mes points de pulsation m’aide à me détendre immédiatement.

La pleine conscience de votre corps

Il n’y a pas d’expérience humaine comparable aux changements que subit notre corps pendant la grossesse. Prendre le temps d’analyser comment on se sent, émotionnellement et physiquement, faire le point sur toutes les nouvelles sensations, qu’elles soient positives ou négatives, fait partie de la prise en charge de soi pendant la grossesse.

En pratiquant la méditation durant la grossesse, vous travaillez sur votre respiration, votre sensation de présence et le ressenti de votre corps. Reconnaître ses sensations permet de prendre conscience de son corps. Cela peut aussi devenir essentiel pour vous aider à remarquer si quelque chose ne va pas.

Réverbérer le bien-être autour de soi

Avez-vous déjà remarqué que lorsque quelqu’un est stressé ou de mauvaise humeur, cela a tendance à déteindre sur vous aussi? Cela fonctionne aussi dans l’autre sens! Pendant la grossesse, notre enfant ressent tout ce que nous ressentons. Notre humeur et notre état d’esprit s’expriment à travers notre corps. Notre bébé sait si nous nous sentons bien, détendue ou stressée et anxieuse.

Ce qui nous amène à un bienfait de grande importance…

Un accouchement plus calme

Même si ce n’est pas votre première grossesse, l’accouchement comporte toujours un élément de stress. En pratiquant la méditation, vous pouvez augmenter votre niveau de sérénité, de conscience et votre sentiment de contrôle.

Vous pouvez aller jusqu’à vous préparer à l’hypno-accouchement, mais même sans ça, avoir pratiqué la méditation vous sera très utile. Utilisez votre respiration pour vous recentrer et vous sentir plus en phase avec le travail de votre corps. Concentrez vous sur les battements de votre cœur et faites confiance à votre corps.

Comme nous l’avons mentionné précédemment dans la section consacrée à la réverbération du bien-être, notre bébé ressent également nos émotions. Je ne dis pas que vous devez vous extasier dans la douleur et chanter Hakuna Matata. Cependant, en vous recentrant sur vous même vous augmenterez votre calme. Vous serez plus présente et permettrez à votre bébé de se sentir accueilli et en sécurité plutôt que tendu.

Méditation post-grossesse

La méditation peut être utile au-delà de la grossesse pour aider à la guérison et au bien-être post-partum. Certaines mères pratiquent même la méditation avec leurs nouveau-nés, ce qui les aide à se sentir détendus et connectés. Cela peut être un beau moment de repos et de complicité.

À mesure que votre bébé grandit, la méditation peut également l’aider à être plus conscient de lui-même et plus calme. Bien sûr, cela n’empêchera pas une explosion d’énergie suite à d’une consommation massive de bonbons !

En espérant que la méditation vous soit utile pendant votre grossesse et au-delà!

À la prochaine, Tania xx