5 conseils pour aider votre corps et votre esprit à guérir post-partum

Se sentir bien post-partum c’est possible. Nous pouvons faire de la période post-natal une meilleure expérience si nous sommes bien informées. La plupart du temps, nous nous concentrons sur la période de grossesse, la prise de vitamines, une bonne alimentation, notre hydratation, la préparation avant l’arrivée du bébé… Nous oublions souvent que les 6 premières semaines après l’accouchement peuvent être l’un des moments les plus éprouvants pour une femme. Nous ne voulons peut-être pas faire peur aux femmes, mais une bonne grossesse ne s’arrête pas une fois que notre petit trésor est arrivé.

Une maman heureuse, c’est un bébé heureux!

Qu’est-ce que le post-partum ?

La période post-partum commence juste après l’accouchement et dure environ 6 semaines. C’est une période de « récupération » pour votre corps, qui peut être difficile que vous ayez eu un accouchement naturel ou une césarienne. 

Elle peut être différente pour chaque femme et pour chaque grossesse, ce qui aide le plus est de prendre le temps de ralentir et d’accepter et aimer votre corps. Vous venez de vivre quelque chose d’incroyable. La transformation que votre corps a subie pour donner la vie a pris des mois, et ce sera similaire pour qu’il se remette et qu’il « revienne à la normale ».

Se sentir bien après l’accouchement

Avec la ruée des hormones, les attentes de la société et nos propres idéaux concernant la maternité, nous nous sentons souvent coupables de prendre du temps pour nous pendant ces premières semaines, mais nous méritons aussi un peu d’amour-propre.

Une maman heureuse, c’est un bébé heureux. Si vous vous sentez mal et anxieuse, votre bébé s’en rendra compte. Débarrassez-vous de ces sentiments de culpabilité, car prendre soin de vous fait aussi partie de prendre soin de votre bébé.

Conseils pour se sentir bien post-partum

Voici 5 conseils pour aider votre corps et votre esprit à se sentir bien et à mieux guérir pendant votre période post-partum:

1. Demandez de l’aide et du soutien

Ce n’est pas parce que vous êtes officiellement une mère que vous devez tout faire par vous-même. Le vieux dicton « il faut tout un village pour élever un enfant » tient compte du fait que les mères ont aussi besoin de “temps pour elles ». 

Déléguez autant de tâches pratiques que possible, afin de pouvoir vous concentrer sur votre bébé et sur vous-même. Votre partenaire, votre famille ou vos amis peuvent s’occuper de la maison, préparer les repas, faire les courses et aider les autres enfants. N’ayez pas peur de demander de l’aide et soyez précise sur ce dont vous avez besoin.

2. Prévoyez du temps pour vous reposer 

Dans certaines cultures asiatiques, les nouvelles mamans ont trois semaines de confinement pour guérir et être prises en charge par leurs proches. Pendant cette période, elles font le moins d’efforts possible et dorment autant qu’elles le peuvent. Sans avoir à aller jusqu’à cet extrême, c’est un bon exemple de se permettre, ainsi qu’à son corps, d’appuyer sur le bouton pause après l’accouchement.

Bien sûr, ne vous attendez pas à passer des nuits complètes de repos avec un nouveau-né. Le conseil « dormez quand votre bébé dort » est juste. Pendant les premières semaines, vous devrez nourrir et changer votre bébé toutes les quelques heures. Si vous pouvez trouver un rythme de repos autour de ça sera le plus facile. Si vous ne pouvez pas dormir en même temps que votre bébé, utilisez ces moments pour vous détendre et vous relaxer, que ce soit seule, avec votre partenaire ou vos autres enfants.

3. Bien manger, c’est bien, manger des choses qui vous rendent heureuse, c’est mieux!

Nous voulons retrouver notre corps rapidement, mais nous devons avant tout l’alimenter avec une nourriture saine et équilibrée que nous allaitions ou non.

Par l’alimentation, nous donnons à notre corps ce dont il a besoin pour guérir de l’intérieur. Privilégiez les repas variés avec des légumes de toutes les couleurs, des fruits, des protéines et des graisses saines, et mangez suffisamment. 

N’oubliez pas que manger des choses qui vous font du bien et qui plaisent à votre palais est également bon pour votre bien-être mental. Alors, si cette pizza vous met l’eau à la bouche, savourez chaque bouchée !

4. Donnez un peu plus d’amour à votre zone d’accouchement

Quelle que soit la manière dont vous avez accouché, vous aurez des douleurs et des courbatures après l’accouchement. Nous pourrions être tentés de nous déconnecter de cette partie de notre corps, ou même avoir peur qu’elle soit endommagée. Donnez-lui un peu de temps et beaucoup d’amour.

Après un accouchement par voie vaginale, il est normal de ressentir une certaine douleur pendant environ une semaine. Si vous avez eu une déchirure ou une épisiotomie, cela peut prendre de 4 à 6 semaines pour guérir. Il existe un certain nombre de méthodes douces et naturelles pour atténuer la gêne. Par exemple saupoudrer des coussinets d’hamamélis et de gel d’aloe vera et les refroidir au réfrigérateur avant de les appliquer sur la zone.

Pour une césarienne, une fois l’incision cicatrisée, appliquez une huile naturelle pour aider le processus de réparation de la peau et atténuer la cicatrice. Utilisez une huile végétale pour le corps avec du jojoba et du sésame. L’huile de jojoba est particulièrement bonne pour la prévention des cicatrices et la cicatrisation des blessures, tandis que l’huile de sésame est anti-inflammatoire et antimicrobienne. 

5. Prenez soin de votre peau

Ce n’est pas seulement pour maintenir l’hydratation et la souplesse de votre peau. Il s’agit aussi de prendre ces 5 minutes pour sentir votre corps et vous connecter à vous-même.

Après votre douche, massez une huile corporelle naturelle sur tout votre corps. Du cou aux orteils, frottez doucement l’huile tout en admirant votre corps. Votre corps a fait quelque chose d’incroyable et a été si fort. Eprouvez de l’amour pour tous les changements qu’il a subis et qui sont à venir.

Vos seins et vos mamelons sont très probablement douloureux et sensibles à cause de l’engorgement et de l’allaitement. Choisissez un baume naturel aux propriétés curatives et appliquez-le généreusement sur ce tissu sensible. Lorsque vos seins sont très sensibles, utilisez deux sachets de thé vert bien frais comme compresses après l’allaitement.

À la prochaine fois !